Qui A Inventé Le Reggae ?

Tu es un grand passionné du reggae et t’aimerais en savoir plus sur ce genre musical qui te met si bien ? T’aimerais savoir d’où il vient et quelles sont ses inspirations ? T’es à la recherche d’un retour aux sources roots ? Tu te demandes qui est l'inventeur du Reggae ?

Je suis Keran, musicien depuis ma tendre enfance et fan invétéré de Reggae depuis si longtemps que je ne me souviens même pas avoir écouté et joué autre chose de toute ma vie. Je suis certain de pouvoir répondre à toutes tes questions afin de te rendre toi aussi, incollable sur le magnifique et enivrant style reggae roots music.

Le Reggae est issu de différentes inspirations musicales connues tel que le ska, le rock steady, le mento ou le calypso. La création de cette musique jamaïcaine n’est pas l’œuvre d’un seul artiste mais bien la combinaison de talents tel que Bunny Wailer, Peter Tosh, Jimmy Cliff, Fredrick Toots Hibbert et bien entendu Bob Marley. Ce dernier étant le chanteur rastafari ayant le plus contribué à sa popularisation dans le monde entier à partir des années 60.

Le long de cet article tu découvriras :

  • Les racines et inspirations de ce mouvement musical
  • Les artistes ayant contribué à la naissance du reggae
  • Les différents styles musicaux qui en sont issus
  • Ce qu’est devenu le reggae à l’heure actuelle

Tu l’auras saisi, cet incroyable et paisible style musical n’aura plus aucun secret pour toi, tu connaitras toutes les grandes étapes par laquelle il est passé afin de devenir le mouvement que l’on connait aujourd’hui et qui a été le créateur de la musique reggae.

Enfile tes Clarks aux pieds, on y va.

 

1- Une musique liée à un pays

Lorsque l'on pense reggae, on entend des rythmes lents, associés au mouvement rasta et à la Jamaïque. Naturellement, cela est vrai mais ce n'est pas que cela. Le reggae a une histoire qui débute dans les années 1950 sur l'île caribéenne, principalement à Kingstown. Sous le joug de la Grande-Bretagne, la Jamaïque attend son indépendance, prévue pour 1962. Elle écoute des musiques anglaises et américaines mais le peuple veut autre chose, une musique bien à lui, prouvant qu'il n'est pas qu'un « vassal » des anglo-saxons.

Drapeau Jamaïque sous colonisation anglaise

Parallèlement, cette volonté de liberté se retrouve également dans le mouvement rasta qui a vu le jour dans les années 1930 sur les terres jamaïcaines et qui connaît un succès phénoménal dans les années 60. Le peuple veut revenir à ses origines africaines et retrouver son honneur.

Ce mouvement religieux met plusieurs principes en avant :

  • Le respect des autres
  • Le végétarisme
  • Les rythmes cadencés des percussions, les nyabinghi, utilisées lors des cérémonies appelées grounation.

C'est dans ce contexte qu'un nouveau style de musique voit le jour : le reggae. Il trouve son origine dans un savant métissage de styles musicaux. On peut ainsi retrouver quelques notes de Ska, du Rock Steady, du Jazz, de la Soul, et le rythme des nyabinghi. À cela s'ajoutent quelques touches de musiques caribéennes comme le Mento ou la Calypso.

Homme noir avec dreadlocks jouant percutions

Ces musiques sont diffusées à la radio mais aussi via les sound systems, des sonos mobiles utilisées par les DJ locaux. On écoute alors du Ska dont les représentants les plus connus sont Desmond Dekkers ou Blue Rivers and the Maroons. Le Steady a aussi une grande importance et séduit. Le Ska est d'ailleurs aussi à l'origine du Rock Steady (auquel Pierpoljak rend hommage dans le son juste en dessous), avec un rythme plus lent et une utilisation de la basse très importante. Parmi ces musiciens emblématiques de ce style musical, on peut remarquer Les Wailers - dont Bob Marley est un membre -, Frédérik « Toots » Hibbert ou Ken Booth.

 

2- La naissance d'une musique à part

C'est dans ce contexte que le reggae va voir le jour. S'inspirant des rythmes du Steady, ce courant va encore ralentir la cadence - pour s'approcher des percussions rastas - et met en avant des batteries syncopées et une basse devenue un instrument majeur. La musique reggae présente une pulsation rythmique totalement nouvelle et unique, qui séduit rapidement.

Le mot reggae a fait son apparition en 1968 dans une chanson des The Maytals - Do the Reggae - et un titre de Tommy Mc Cook Regay.

Ce terme serait issu du mot anglais Regular people - gens du peuple. Il pourrait aussi provenir de Raggedy qui signifie déguenillé. Autre origine possible, le mot argotique jamaïcain Steggae qui signifie femme facile. Bref, le terme renvoie à un quotidien plutôt difficile.

 

3- Les liens entre reggae et rastafarisme

Impossible de parler de reggae sans parler du mouvement rasta. Et ce n'est pas uniquement pour son lien avec les percussions utilisées lors des cérémonies. Le message livré par le rastafarisme met en avant le retour à la terre promise - l'Éthiopie -, la liberté et la fin des abus des blancs vis-à-vis des opprimés noirs. Pour en savoir plus sur le rastafarisme, tu peux consulter l'article sur la religion rasta.

Ces messages se retrouvent souvent dans les paroles de ces nouvelles chansons. On y dénonce le quotidien difficile, l'oppression subie, les injustices. Les deux mouvements vont naturellement se retrouver sur un terrain commun et vont trouver une oreille attentive d'abord dans les bidonvilles jamaïcains Trench Town ou Jones Town. Cette musique reprend le dialogue que l'on entend dans les cérémonies rastas et le traduit en une conversation entre le soliste et les chœurs.

 

4- Les premiers pas du reggae : les inventeurs du reggae

Ce style musical se met en place dans les années 1960. Les rythmes ska ralentissent pour permettre aux danseurs de suivre la cadence et de nombreux titres « de plus en plus reggae » voient le jour. En 1965, Shawn Elliott sort « Shame And Scandal In The Family », un titre passablement scandaleux qui connaît un véritable succès. En 1967, « Give And Take » interprété par Jimmy Cliff - de son vrai nom James Chambers - fait connaître cette musique à travers le monde. Il est un des pionniers du mouvement et va devenir un symbole du reggae. C'est l'auteur du très célèbre « Many rivers to cross ».

Mais même si le reggae connaît quelques succès, il n'en reste pas moins qu'il stagne et ne connaît un véritable succès qu'en Jamaïque. Il faudra attendre Bob Marley pour que cette musique gagne en célébrité et conquiert le monde entier.

 

a) Bob Marley, un symbole indéniable

Bob Marley enregistre son premier disque en 1962. Mais comme de nombreux chanteurs compositeurs, le succès se fait attendre et il doit travailler en usine pour vivre. Il quitte son groupe de reggae les Wailers dont est aussi issu Peter Tosh, autre grande figure du genre, mais persiste dans la musique et enchaine les disques. Et il a raison. Hop, en 1967 quatre de ses chansons sont choisies par Jonnhy Nash, un célèbre chanteur reggae de la fin des années 1960. C'est le coup de fouet tant attendu et Marley est enfin connu et reconnu et diffusé sur toutes les radios. La même année, il sort « No Woman, No Cry » en solo, même si sur la pochette du disque, les Wailers sont mentionnés. Mais ce succès est aussi une malédiction puisque au mois de décembre, il sera attaqué par une bande d'intégristes qui mitraillent son habitation invoquant une influence néfaste de ces textes sur le peuple !

une-de-journal-marley-tentative-assasinat

En 1966, lors de la visite de Haïlé Sélassié - considéré comme un Messie -, Marley se convertit au rastafarisme. Il poursuit sa carrière musicale et va créer des compositions reggae connues et aimées de tous. Il reste une figure emblématique et lorsque l'on pense reggae, on pense immanquablement Bob Marley. Plusieurs collections comme des housses de couette rastas arborent son effigie et afficher un tableau 5 pièces de Bob Marley sur tes murs montre combien le reggae compte pour toi !

Tableau 5 pièces Bob Marley

b) L'histoire du reggae racontée par un adepte

Linto Kwesi Johnson est un artiste majeur du reggae et un poète reconnu. Il donne en 1994 une interview au magazine Best of Reggae et décrit à Bruno Blum ce que sont les origines de ce courant musical selon lui :

Citation de Linton Kwesi Johnson décrivant la musique reggae

 

5- Des voix qui s'élèvent

Ce succès ouvre néanmoins la porte à de nombreux autres artistes. On peut ainsi écouter Bunny Wailer, Israel Vibrations, The Gladiators, Gergory Isaac, Douglas Mack ou encore Horace Andy. De nombreux autres artistes venant de différents genres musicaux sont également séduits. Les concerts et festivals faisant danser les foules se multiplient à travers le monde créant la fusion entre les sonorités du ragga, dancehall, hip hop, funk, disco, groove, reggae et même gospel.

Un nouveau visage de la Jamaïque apparaît au monde. Il ne s'agit plus de superbes plages et de charmantes villes coloniales qui sont dépeints dans ces textes réalistes. Dans l'album de Marley « Catch a Fire » par exemple, on peut entendre une peinture réaliste de la criminalité et de la misère des habitants. 13 albums studio et 9 albums live ont créé le mythe. Marley reste jusqu'à sa mort - en 1981 - un symbole vivant du reggae. Son message sera poursuivi, le reggae survit.

Dessin de Bob Marley

 

6- Le reggae traverse les décennies

Le reggae pur ayant perdu sa figure de proue, il va connaître quelques modifications qui lui permettent de poursuivre sa vie. Le changement majeur est le dub qui voit le jour dans les années 1980. Ce mix de textes parlés et de rythmes reggae est inspiré par les DJ qui diffusent de la musique dans les rues jamaïcaines. Ces ancêtres des rappeurs - appelés toasters - improvisent sur les rythmes lancinants qui connaissent un grand succès. Lee Perry est le chanteur phare de ce courant mais on peut aussi écouter King Tubby ou Mad Professeur. Ce genre va détrôner le roots reggae ou reggae à l'ancienne et s'éloigne des préceptes rastas mis en avant par les premiers représentants du genre.

Mais le « vrai reggae » n'est pas mort et on peut constater sa renaissance avec des groupes britanniques tels qu'UB 40 ou Steel Pulse qui connaissent un succès très important.

Dans les années 1990, le reggae dub inspire les rappeurs. Les mélodies sont retravaillées et le reggae devient jungle ou techno. Encore aujourd'hui, ce courant musical se rencontre avec des artistes comme Selah Sue, Sean Paul ou Shaggy.

disque bob marley

 

7- Un incroyable destin musical 

Tu le sais maintenant, le Reggae n’est pas la création d’une seule personne mais bien une combinaison de différents styles musicaux qui ont tous permit de façonner la musique que l’on adore tant.

Avec toutes ces nouvelles connaissances, tu connais maintenant l’histoire du roots reggae et ses inspirations. Tu sais également quelles sont les grandes figures ayant contribué à sa création et sa propagation à travers le monde et les décennies.

C’est toujours un plaisir de voir que de nombreuses personnes sont fans de cette musique exceptionnelle et pleine de sens. Tu fais partie de ceux qui mettent en premier plan la solidarité, l’entraide et la liberté humaine, ce qui fait de toi quelqu’un d’à part.

Le sentiment d’appartenance à un mouvement aussi puissant que celui du rastafarisme te rend tellement fier et heureux. Toi aussi revendique-le avec conviction en cette période estivale synonyme de plage et soleil en portant l’une de ces paires de tongs uniques.

Découvres la collection ci-dessous. 👇

Gammes de tongs rastas

Articles Récents

Laissez un commentaire

Ce blog est modéré