⍟ OFFRE EXCEPTIONNELLE POUR TOI ⍟

Offre valable uniquement ce jour, 1 seule et unique fois.

€9,90 €19,90
Tu économises €10,00 (50 %)
QUANTITÉ
Je ne veux pas en profiter

Qu'est Ce Que Zion Pour Les Rastas ?

Tu l’entends souvent dans des chansons mais tu ne comprends pas réellement ce que cela signifie ? T’aimerais en savoir plus sur ce lieu tant convoité par chaque rastaman ? Tu souhaites savoir de quelle manière tu pourrais toi aussi y aller ? Tu veux savoir ce que représente Zion pour les rastas ?

Pour les rastas, Zion (Sion) représente la terre promise afin d’échapper à l’oppression du système de Babylone. Située en Éthiopie, mais également en Afrique de manière générale, il s’agit d’un lieu utopique où il est possible de vivre d’unité, de paix et d’amour en toute liberté. Il est très courant d’en entendre parler dans les chansons de Reggae et Roots.

Tu tombes à pique ! Je suis Dembé, grand passionné par le rastafarisme et son histoire depuis ma tendre enfance, j’ai personnellement eu l’occasion de fouler le sol de cette merveilleuse Terre de Sion, grande patrie de paix et d’amour à plusieurs reprises. Mais aujourd’hui ce n’est pas pour te parler de ce qui s’y passe que je vais écrire cet article, mais pour te raconter son histoire, celle qui permettra de répondre à toutes tes questions sur cette fameuse terre de Zion.

Tout au long de cet article, tu découvriras :

  • Les origines de cette Terre Promise
  • Où elle se situe
  • S’il est possible ou non de la rejoindre
  • Quel est son opposé
  • Quelles valeurs elle représente

Il est l’heure de sauter dans le premier avion direction la mythique terre de Zion, en avant !

 

1- Que représente Zion pour la communauté Rasta ?

« I'm gonna be iron like a lion in Zion »

Même si tu n'es pas un adepte du mouvement rasta ou du reggae, tu as, sans aucun doute, entendu ces paroles de Bob Marley. Et tu as pu te demander ce qu'elles signifiaient. Pourquoi parler d'un lion à Zion ? Et surtout qu'est-ce que Zion ?

a) La relation entre Zion et Babylone

Si lors de ta découverte du rastafarisme, tu as raté la leçon sur Babylone, tu as certainement des lacunes au sujet de Zion et de tout le symbolisme que cette cité présente. Pas de panique, tu peux toujours récupérer des informations capitales en lisant notre article expliquant ce qu’est Babylone pour les rastas. Babylone et Zion sont, en effet, deux notions particulièrement importantes et indissociables aux yeux des rastas, les deux villes s'opposant de façon récurrente et symbolisant un des crédos majeur de cette philosophie.

On ne peut séparer Zion de Babylone, un lieu de perdition, symbolisant à la fois la dépravation humaine et religieuse. Faux dieu, exploitation, esclavagisme, douleur, peine, souffrance, tout est là pour créer une image terriblement négative de Babylone, l'enfer terrestre, image qui va s'opposer en tout point à Zion.

Zion contre Babylone

b) Zion, un symbole rasta de la lutte contre les oppresseurs

Pour bien comprendre ce qu'est Zion pour un rasta, il faut revenir aux origines du mouvement. Dans les années 1930, les Noirs de Jamaïque subissent de très nombreuses injustices et sont relégués au second plan par la société. Ils ne sont plus des esclaves mais conservent cette sensation et se sentent opprimés tout comme les Judéens face au Pharaon.

Marcus Garvey, à l'origine du mouvement, va alors mettre en relation leur condition avec ce qui s'est passé pour les Juifs dans la Bible - Genèse et Apocalypse. Revenons quelques instants sur cet épisode. Babylone est alors une cité de très grande importance qui met en avant les principes actuels du capitalisme à son paroxysme. Elle exploite les hommes, ne cherche que la puissance. C'est une cité autoritaire et orgueilleuse que les Chrétiens ont assimilé au diable. Pour les Juifs, elle est considérée comme la Grande Prostitué, mère de toutes les « Abominations terrestres ». La ville est donc un lieu de perdition qui sera vite assimilé à la Jamaïque par les premiers partisans de Garvey et Garvey lui-même.

Le capitalisme a son apogé

Bibliquement, les Juifs ont tenté de quitter ce lieu malsain, où ils étaient particulièrement exploités et ont décidé de trouver un lieu « plus agréable ». Ce territoire est Zion, ou Sion, une terre promise.

c) Une référence rastafari liée à l'histoire

Zion fait référence à différents territoires bibliques nommés Sion. Il peut s'agir de la montagne sainte de Dieu, du sanctuaire éternel ou encore de Jérusalem, où l'on trouve le Mont Sion, une des collines de la ville. L'influence des textes juifs, et de la religion en général, a marqué les dogmes rastas. Garvey s'appuie sur de nombreuses références et devient le Moïse noir très rapidement. Il prône un retour aux sources pour échapper à l'oppression des Blancs, les anciens colons de la terre jamaïcaine. Il considère les Noirs comme les enfants d'Israël. Il prône un dieu noir. Il cite les textes bibliques et va ainsi faire de ce territoire occupé qu'est la Jamaïque la nouvelle Babylone et des terres africaines la nouvelle Sion. Il met en place un drapeau des Nations Noires dont les couleurs sont le rouge pour le sang versé par les Africains, le jaune pour les richesses du pays d'origine et le vert, qui symbolise à la fois l'espoir de vivre mieux et la végétation de l'Afrique. Tu l'auras compris, ces couleurs sont devenus les couleurs du drapeau rasta. Tu peux en apprendre plus à ce sujet dans notre article qui revient sur la symbolique des couleurs rastas ? Ce sont ces mêmes couleurs que tu peux notamment retrouver sur des housses de couette afin de t’endormir dans d’excellentes vibrations rastafaris.

Collection d'housse de couette rasta colibri

Il va également prédire l'arrivée au pouvoir d'un nouveau roi, un empereur noir qui défendra les opprimés et défendra son pays au mieux. Cette prophétie va se réaliser avec l'arrivée de l'empereur Hailé Sélassié à la tête de l'Éthiopie, pays qui va devenir pour les rastas le synonyme de Zion. Sélassié est considéré comme un descendant de Ménélik 1er, le premier roi du territoire éthiopien à qui l'on confia l'Arche d'Alliance. Ce retour vers la terre promise devient une obsession pour les rastas qui mettent ce désir en parallèle avec celui des Juifs désirant quitter « toutes les Babylone » pour Jérusalem. Ils veulent quitter la terre de tous les vices pour un lieu régi par Dieu ou Jah.

 

Exode rasta vers Zion 

2- Zion, la terre promise rasta

Chaque rasta n’a de cesse que de penser au fait de pouvoir un jour rejoindre cette fameuse Terre dont ils rêvent tant. Ce fameux endroit où parait-il, ils pourront finalement trouver la paix et vivre à leur manière, sans se soucier de la tonne de problème qu’ils ont l’habitude de rencontrer au cours de leur vie.

a) Un départ pour Sion tant attendu pour chaque rastaman

Les rastas mettent en avant l'exploitation du peuple africain - les esclaves et leurs descendants - présents sur la terre jamaïcaine au cœur de leur philosophie. Mais ils ne vont pas lutter physiquement contre cela. Ils préfèrent l'espoir et axent leurs pratiques sur l'Exode vers l'Éthiopie.

Citation de Bob Marley 

Pour échapper aux dérives de la Babylone capitaliste, les rastas n'ont donc qu'un but, rejoindre la terre promise, Zion.

Sion est considéré comme la Jérusalem Céleste, là où Caïn a posé ses marques après le fratricide dont il est à l'origine. Il y a bâti une maison en adéquation avec son environnement, sans luxe. Cette simplicité s'oppose au luxe de Babylone où tout est mauvais.

Avant même les prémices du rastafarisme, les Jamaïcains issus de l'esclavagisme pensaient qu'une fois mort, leurs âmes retournaient sur les terres africaines. Avec le mouvement rasta, ils veulent que cette félicité soit connue lors de leur vivant. Cela devient un symbole fort. Zion est le but de chacun. Et chacun doit tout faire pour y parvenir.

b) Des préceptes pour parvenir à la terre promise

Plusieurs principes peuvent aider les membres du mouvement rasta à parvenir à leur but. Se mettent ainsi en place différents systèmes qui seront suivis par les adeptes. On ne doit pas manger de viande, ni de poisson. On ne doit pas boire d'alcool. On ne doit pas couper ses cheveux, d'où l'apparition des célèbres dreadlocks. Il faut respecter la nature et être le plus proche possible de l'Homme à sa création. Pour échapper aux discriminions de la terrible Babylone qu'est l'Occident blanc, le rasta peut aussi s'échapper en fumant du cannabis - la célèbre ganja -. Il peut alors parvenir plus facilement à un état non pas récréatif mais à la félicité.

La musique a aussi une importance majeure dans le mouvement et nombreux sont les adeptes à utiliser les rythmes lancinants des percussions pour atteindre cette félicité.

Il est aussi important de refuser tous les principes mis en place par les colons Blancs : le commerce, la finance…

Rastas dans la nature

 

3- Un retour vers Zion attendu et désiré

La volonté de retourner en Afrique, et plus particulièrement en Éthiopie, la nouvelle Sion, est un acte majeur pour un rasta. L'Éthiopie a vu cette nécessité croitre au fil du temps et a pensé à créer un lieu propice pour recevoir tous les nouveaux arrivants adeptes du rastafarisme.

Housse de protection pour ordinateur logo afrique

Pour remercier le mouvement de son aide pour faire connaître les problèmes qu'il a subis face aux armés mussoliniennes, Hailé Sélassié accorde un territoire de 2km² pour accueillir les nouveaux arrivants : Shashemene. Ce territoire est également assimilé à Zion et va recevoir de nombreux rastas ainsi que des Juifs noirs du monde entier.

a) Un retour aux sources

Zion est donc le but de chaque rasta au même titre que le Paradis est le but de tous Chrétiens. Retourner sur la terre de ses ancêtres est capital. Le rasta ne veut pas vivre dans un monde régi par des injustices. Il refuse de vivre sur un territoire infâme, la Babylone qu'il méprise. Retourner à Sion c'est oublier la domination d'un peuple sur un autre, oublier la pauvreté et les inégalités. C'est mettre en avant le respect vis-à-vis des autres hommes et de la nature.

Zion est donc la destination que tout rasta veut atteindre. C'est pour lui le territoire parfait, le symbole de la ville idéale où aucune injustice ne règne, où l'homme ne vit que dans le respect de l'autre. Un lieu où il n'y a pas de violence et où tous sont égaux. Une sorte de Paradis terrestre sur les terres de leurs ancêtres où l'homme n'œuvre pas pour lui-même mais pour les autres.

Ce retour vers Zion a été effectué par de nombreux rastas mais naturellement, cela ne fut pas aussi paradisiaque que prévu. Il n'en reste pas moins que Zion est le but de tout pratiquant qui se respecte.

Retour du rasta vers zion

 

4- Une envie toujours aussi importante de nos jours

Tu l’auras compris, Zion est une terre désirée par tous les membres du mouvement rastafari mais aussi par les juifs noirs et les personnes qui cherchent à tout prix à s’éloigner des mauvaises ondes de Babylone. Il s’agit encore aujourd’hui, d’une quête commune à de nombreux adeptes.

Tu sais maintenant quelle est l’origine de cette envie de rejoindre la fabuleuse région de Sion et ce que cela signifie pour tous les rastas du monde entier. Tu sais également où elle se situe et que tu peux absolument la rejoindre le jour où tu te sentiras prêt pour ce grand voyage.

En attendant de faire tes valises direction l’Éthiopie, tu peux parfaitement te sentir déjà sur place ou au moins en supporter le mouvement qui souhaite la rejoindre en portant l’un des Sweats aux ondes ultras-positives et adaptés à tous les différents gouts et styles rastas.

Pars y jeter un œil dès maintenant en cliquant sur l’image ci-dessous 👇

Collection de Sweats Rastas

Articles Récents

Laissez un commentaire

Ce blog est modéré