Pourquoi La Plupart Des Pays Africains Ont Un Drapeau Vert Jaune Rouge ?

Tu t’es sans doute déjà demandé pourquoi une grande quantité de drapeaux africains arboraient des couleurs identiques ? Tu as l’œil ! En effet, cette similitude chromatique est évidente et cela n’est pas un hasard. Tu as une idée du pourquoi de la présence de ces couleurs sur les étendards de nombreux pays ? Non ? 

Bon, tu le sais maintenant, je suis un fervent du rastafarisme et même si le mouvement religieux est majoritairement représenté par la Jamaïque, un pays des Caraïbes, loin des terres africaines, il a mis à l’honneur l’Afrique, son histoire, ses symboles. Mes recherches m’ont donc naturellement conduit sur le continent et permis d’en apprendre plus sur les couleurs des drapeaux africains.

De nombreux pays africains portent en étendard trois couleurs : le rouge, le jaune et le vert. Il s’agit des couleurs panafricaines et sont connues à travers le monde pour leur symbolique. Le noir est aussi considéré comme une couleur d’importance, principalement pour les rastas.

En continuant ta lecture, tu vas en apprendre plus sur le sens de ces couleurs panafricaines et découvrir :

  • L’histoire de ces couleurs ;
  • Leur symbolique ;
  • Les alternatives.

Tu veux enrichir ta culture ? Très bien, on y va !

1- L’histoire des couleurs panafricaines 

Naturellement, le rouge, le jaune et le vert sont des couleurs très répandues à travers le monde. Tu trouveras sur de très nombreux drapeaux du rouge par exemple et cela même en dehors du continent africain. Mais si ces couleurs ont adopté un message particulier, c’est dû à un homme en particulier.

a) L’origine de ces couleurs 

Si tu lis cet article, c’est que tu as déjà remarqué que ces trois couleurs sont particulièrement représentées sur les drapeaux africains. Mais pourquoi ? Ce que l’on appelle couleurs panafricaines, trouve son origine au XIXème siècle en Éthiopie.

Il faut revenir un peu en arrière pour bien comprendre les origines de l’adoption de ces couleurs. Nous sommes en 1896. L’Éthiopie vient de remporter une victoire d’importance sur l’Italie. Cet épisode va mettre (provisoirement) un terme aux ambitions coloniales italiennes. Les armées éthiopiennes sont menées par le roi Ménélik II et écrasent donc les Italiens. C’est un succès sans précédent puisque quelque temps plus tard, l’Italie se voit obligée de signer un traité (le Traité d’Addis-Abeba) et l’Éthiopie sera tranquille durant de nombreuses années.

Ménélik II est alors vénéré par son peuple mais aussi par les voisins qui voit en lui l’image d’un libérateur.

Tout cela est très bien mais quel rapport avec les couleurs ?  Patience… Car en effet, après cette bataille majeure, Ménélik va adopter un drapeau national arborant justement ces couleurs. Et son choix ne s’est pas fait au hasard.

2- Des couleurs à la symbolique forte

Le choix de l’empereur va se porter sur trois teintes : le rouge, le jaune (l’or) et le vert qu’il va compléter d’un lion central, symbole des liens qui unissent l’Éthiopie au peuple Juif (le lion de Judah). Et si Ménélik II a choisi ces teintes, ce n’est pas parce qu’elles vont bien ensemble ! Il veut mettre en avant la symbolique de ces teintes pour arborer un drapeau au message fort.

a) Le rouge, une couleur puissante

À travers l’histoire et dans de nombreuses cultures, le rouge est une couleur à la symbolique forte. Cette couleur n’a pas été choisie au hasard. C’est avant tout la couleur du sang. Le sang versé par les armées de Ménélik pour défendre son pays mais aussi le sang versé par les peuples mis en esclavage et maltraités. 

C’est une couleur qui met en avant le courage des ancêtres et des peuples qui luttent pour leur liberté.

Le rouge, c’est la vie et la mort, c’est aussi la couleur de la chaleur qui peut sévir sur les terres africaines.

Le rouge est aussi la couleur du feu divin et de l’amour. Il peut aussi mettre en avant la puissance, la force, la volonté de résister.

b) Le vert, la nature africaine mise au premier plan

C’est une évidence que de dire que le vert représente la nature !  En arborant cette couleur sur son drapeau l’empereur éthiopien a voulu naturellement montrer la richesse naturelle de son pays et de son continent. Il montre ainsi la végétation et la fertilité du pays. Le vert, ce sont les vastes forêts éthiopiennes.

La couleur a aussi un symbolisme moins évident. Tout comme en Europe, cette teinte est la couleur de l’espoir. Cet espoir qui guide les peuples africains pour surmonter les difficultés. 

Le vert est encore un symbole représentant la santé sans oublier la connaissance et le savoir.

Le jaune, l’ardeur de la terre d’Afrique

Sur le drapeau éthiopien, le jaune est la couleur centrale qui capte le regard. Elle est généralement associée à la lumière, au soleil, à l’énergie. C’est aussi la couleur qui représente le lien entre Dieu et l’Homme.

Le jaune est également la couleur de la puissance et de la souveraineté.

Plus particulièrement pour les Africains, le jaune correspond aussi à l’or et aux déserts que l’on peut trouver sur le continent. Mettre en avant l’or africain, c’est rappeler que les colons ont volé cette richesse.

Des alternatives voient le jour

Ce message qu’affichent ces trois teintes a séduit de nombreux pays africains. Le premier à les avoir adoptés après l’Éthiopie fut le Ghana en 1957. 

À ce jour près de 25 pays ont créé un drapeau avec ses trois couleurs. Parmi ceux-ci, on peut citer, entre autres, le Mali, le Bénin, la Guinée…

Mais ces trois couleurs, dites éthiopiennes, ont connu un changement avec Marcus Garvey, l’initiateur du mouvement rasta.

L’UNIA et les nouvelles couleurs panafricaines

Il faut à nouveau traverser les décennies pour revenir en arrière. En 1920, a lieu la première convention de l’UNIA (Association universelle pour l’amélioration des nègres et la Ligue des communautés africaines Couleurs panafricaines), un acteur majeur pour défendre les droits des Noirs. Cette réunion est dirigée par Marcus Garvey. Cela te dit quelque chose sans aucun doute ? Eh oui, un des fondateurs du rastafarisme ! Tu peux ranimer tes souvenirs en consultant notre article sur l’histoire du rastafarisme.

Durant cette convention, deux actions importantes vont être faites. La première va, dans un premier temps, valider les trois couleurs panafricaines mises en place par Ménélik II. L’article 39 de la Déclaration des droits des peuples nègres du Monde va adopter officiellement le rouge, le vert et le jaune comme symboles des peuples africains.

Lors de cette convention, une autre couleur va aussi être mise en avant : le noir. La couleur est intégrée aux couleurs panafricaines pour montrer la fierté d’être Noir. La couleur noire s’invite alors sur de nombreux drapeaux africains dont les drapeau rastas.

Les couleurs panafricaines revues par les rastas

Le rasta, tu le sais, revendique fièrement ses origines africaines. Il adopte donc les couleurs symboliques du drapeau à l’origine éthiopien. D’autant plus, là encore on ne t’apprend rien, que l’Éthiopie est un pays majeur pour un adepte du rastafarisme. 

Mais pour se différencier quelque peu et remettre en avant la fierté d’être noir, M. Garvey et ses successeurs vont ajouter cette couleur à la triade panafricaine. On voit alors de nombreux exemples de drapeau rasta avec le rouge, le jaune, le vert et le noir. D’autres poussent la mise en avant du noir plus loin et vont supprimer le jaune. Le vert, le rouge et le noir deviennent alors les nouvelles couleurs panafricaines. Tu peux lire un article particulièrement intéressant sur les couleurs du drapeau vue par Garvey ici.

Trois couleurs pour une nation

Tu te demandais pourquoi de nombreux pays africains arborent des étendards avec des couleurs similaires ? Eh bien, tu as la réponse ! Le rouge, le vert et le jaune (puis le noir) sont des couleurs qui rassemblent, qui donnent un sentiment d’appartenance à toutes les personnes d’origine africaine. Lorsque l’on voit ces couleurs associées, on pense aujourd’hui immédiatement à l’Afrique. 

Le rouge, principe de vie, le jaune, pour les richesses, le vert, pour la nature, puis le noir pour la fierté d’appartenir au peuple africain, voilà un code clair et précis qui renvoie à des notions majeures tant pour les rastas que pour les amoureux du territoire africain, de sa culture, de son histoire. Tu pourras à présent répondre à tous ceux qui te posent des questions sur la symbolique des couleurs que tu portes au quotidien.

Puisque à présent tu connais pourquoi de nombreux drapeaux africains présentent ces couleurs, tu pourras aussi être fier de les arborer avec un bracelet aux couleurs panafricaines, un drapeau accroché sur tes murs ou simplement d’enfiler un t-shirt affichant fièrement ces couleurs.

Clique ci-dessous pour adopter ces couleurs :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *