Pourquoi Les Rastas Portent Des Dreadlocks ?

T’aimerais connaitre l’histoire de cette symbolique crinière rastafari ? Tu as ou voudrais arborer cette coiffure mais tu as d’abord besoin d’en savoir plus sur sa signification ? Être capable d’en expliquer les origines à tes proches ? Tu souhaites savoir pour quelles raison les rastas ont des dreadlocks ?

Ça tombe très bien, tu es au bon endroit ! Je suis Dembé, fier partisan du rastafarisme depuis de nombreuses années, j’essaye aux travers de ces articles, d’expliquer de manière objective notre culture. J’ai rencontré au fil des ans de nombreuses personnes portant des dreadlocks. Moi-même d’ailleurs, en porte depuis 10 ans maintenant. J’étais donc curieux de savoir pourquoi elles adoptent une telle coiffure. Bien sûr la réponse varie, mais il était souvent question de choix spirituel, d’une quête de liberté ou de raisons esthétiques. Explorons donc ensemble tous ces différents aspects afin de t’offrir les réponses à l’ensemble de tes questions.

Justifié dans la Bible, la communauté rastafari porte des dreadlocks pour des raisons spirituelles, en signe de dévouement total à Dieu (ou Jah). Inspirées également par de nombreuses cultures mondiales, ces tresses rasta sont aussi le symbole du désir de liberté et de soutien aux peuples opprimés.

Dans cet article, tu apprendras notamment :

  • Les différentes origines des dreadlocks
  • Ses influences variées
  • De quelle manière les porter
  • La place des dreadlocks dans la mode moderne

Ne traînons pas plus que cela et entrons dans le cœur du sujet !

1- Les dreadlocks rasta, entre idéologie et spiritualité

Le port des dreadlocks revêt un aspect spirituel chez les uns, ethnique ou idéologique chez les autres. Et pour comprendre mieux les roots de cette coiffure et ses différentes origines et influences, il faut faire un petit comeback dans l’histoire.

Nous allons d’abord découvrir l’ascendance indienne et africaine, qui a favorisé l’apparition des dreadlocks rasta en Jamaïque. Ensuite nous allons évoquer le mouvement  des Young Black Faith et son influence.

a) Les origines indiennes et africaines

Les dreadlocks sont une coiffure très ancienne, qui date de l’époque pharaonique et elle était principalement adoptée par les députés. Cette coiffure est très en vogue aussi chez les peuples africains, qui l’adoptent pour affirmer leur identité, leur ethnie et leur idéologie. Pour les tribus africaines, les dreadlocks constituent un symbole d’appartenance, d’unité et de fraternité.

Dans les temps anciens, certains portaient les dreadlocks ou les mèches tressées, car ils jugeaient que cette coiffure était plus pratique et moins encombrante. Mais elle a également un côté spirituel. En effet, on trouve les dreadlocks dans la culture Hindoue et plus précisément chez les sages appelés Sadhu, adorateurs de Shiva.

Sadhu portant des dreadlocks avec couché de soleil derriere lui

D’après certains chercheurs ce sont les immigrés indiens en Jamaïque qui ont introduit cette coiffure dans le pays. Ils ont influencé les fondateurs du rastafarisme, en l’occurrence Joseph Hibbert et Leonard Howell, qui l’ont adopté. L’influence des ascètes indiens, avec leurs cheveux tressés appelés jatta, est apparue dès les années 30.

Par la suite, les rastas ou les rebelles des montagnes, désignés également par le terme des rastafaris, sont ceux qui ont initié ce mouvement de dreadlocks en Jamaïque. En effet, les premiers locks sont apparus dans le campement séparatiste du premier rasta, Leonard P. Howell. Mais il a fallu attendre les années 50 pour que les dreadlocks deviennent plus populaires auprès des rastas.

Homme rasta avec dreadlocks

Une autre hypothèse explique l’apparition des dreadlocks en Jamaïque et cette fois, elle est liée à la relation des rastafaris avec des anticolonistes Kényans dits Mau Mau. Ces deniers constituent un groupe de combattants qui luttaient contre les colons britanniques. Leurs exploits au combat ont atteint la Jamaïque. D’ailleurs des manifestations de Jamaïcains ont été organisées en 1953 pour soutenir la cause des Mau Mau. Et c’est pendant cette période qu’est apparu un mouvement en Jamaïque connu sous le nom du gang Mau Mau et dont les membres portaient des dreadlocks.

Le caractère idéologique du port des dreadlocks est très présent en Jamaïque, mais il a aussi une connotation spirituelle, qu’on peut même désigner de religion rasta. A ce propos, il convient de rappeler que le mot dread est synonyme de crainte, ce qui peut impliquer une crainte du Seigneur. L’expression dreadlocks peut être traduite par les mèches qui font peur. C’est la raison pour laquelle, elle renvoie vers le lion de Juda.

Homme mettant ses doigts au travers de ses dreadlocks

Parmi les premiers à avoir prôné les dreadlocks rastafaris, on trouve Marcus Garvey, prêcheur dans le quartier noir de Harlem à New York et considéré comme un prophète par les rastas. Conformément à un passage du livre religieux, le livre des nombres, il est prescrit le port du cheveu long et non peigné pour le vouer à Dieu.

b) L’influence des Young Black Faith

L’anthropologue jamaïcain Barry Chevannes précise que le port des dreadlocks par des rastafaris est plutôt associé au groupe de Young Black Faith. Ce mouvement est apparu en 1949 et il était contre certaines pratiques des rastafaris. Ce groupe ainsi que certains anciens rastafaris, décidés à délaisser la barbe qu’ils portaient jusque-là et qui les plaçait à la marge de la société, ont été influencés par les Nazirs de la bible Hébraïque. Ceux-ci  avaient choisi de ne plus se couper les cheveux pour se consacrer à Dieu. Dès lors, le port des dreadlocks est devenu plus populaire notamment auprès des jeunes, surtout sous l’influence du reggae. Il a même marqué une période importante de l’histoire de la Jamaïque.

Gammes de vêtements Jamaïque

2- Une coiffure popularisée par la musique reggae

Le reggae a largement popularisé le port de dreadlocks, qui est devenu un phénomène culturel. Parmi les grandes figures artistiques de la musique reggae, il y a Bob Marley. L’artiste a joué un rôle imminent dans la popularité des dreadlocks rasta auprès du grand public. D’ailleurs cette coiffure a fait l’objet de plusieurs morceaux reggae dont le célèbre tube « Natty Dread » de Bob Marley ou encore « Too Much Commercialization of Rastafari » de Jacob Miller et « Natty Dread Band Wagon » d’Al Campbell.

Au cours des années 70, les dreadlocks ont séduit bon nombre de la jeunesse jamaïcaine à l’esprit rebelle. Ces jeunes qui ont souffert de discrimination, les dreadlocks sont devenus le symbole de la révolte et de la « négritude ». Synonymes de liberté, les dreadlocks rasta ont été portés naturellement par bon nombre d’activistes dans le monde. C’est également un style qui a franchi les frontières pour être adopté pour des raisons esthétiques. Que tu en portes ou non, découvre les dernières tendances en matière de bonnets rastas et autres couvre-chefs reggae !

3- Comment coiffer les cheveux dans ce style ? 

De nos jours, de nombreuses personnes adoptent les dreadlocks comme style de coiffure distinctif. Que ce soit pour des raisons idéologiques, culturelles, spirituelles ou simplement pour le style, les dreadlocks sont de plus en plus portées par la jeunesse mondiale. Ce style consiste à former une crinière de lion avec des mèches de cheveux longues. Pour réussir cette coiffure, il faut garder les cheveux longs et enchevêtrés, de telle manière à former des mèches torsadées. Un tel résultat ne peut être obtenu que dans la mesure où on évite de peigner, de couper ou de raser les cheveux.

Homme faisant des dreadlocks pour jeune femme dans salon coiffure

4- Le style des rastafaris dans la mode mondiale

La culture reggae ainsi que les mouvements révolutionnaires et anticolonialistes de par le monde, ont favorisé le développement des dreadlocks rasta à l’échelle mondiale. Non seulement le style de coiffure a été adopté, que ce soit sous forme de tresses ou de mèches torsadées, mais même la mode a été influencée par ce concept. Tu peux aisément trouver des vêtements et accessoires originaux à l’effigie de Bob Marley avec ses dreadlocks. L’univers de la bijouterie a été également révolutionné avec l’apparition des bracelets perlés, ainsi que les colliers et les perles dreadlocks.  Le monde fashion a mis en avant l’esprit libre, rebelle et révolutionnaire, qui a résonné dans les esprits des jeunes et des activistes. Un style à l’image de leur identité et leur croyance.

Homme-en-chemise-avec-dreadlocks-devant-rochers

5- Avec ou sans tresse, cultive ton côté rasta

Tu l’as compris, les dreadlocks sont issues d’une histoire très lointaine aux origines clairement variées. Ayant des influences internationales, cela renforce d’autant plus leurs significations et leurs impacts sur la société moderne.

Tu connais maintenant l’historique de cette coupe de cheveux, son évolution au cours du temps inspirée de nombreuses cultures et pourquoi les rastas portent fièrement des dreadlocks. T’es également en mesure d’en expliquer sa place dans notre société actuelle.

C’est toujours un plaisir de constater l’engouement que suscite notre culture rastafari à travers les décennies et nous sommes vraiment heureux de te voir ici. Que tu portes des dreadlocks ou non, ce qui importe est ton amour pour autrui et ton soutien à la cause rasta. Pour montrer ton attachement à cette idéologie, rien de tel que de commencer avec ta manière de t’habiller. Et pour cela, on ne peut que te conseiller d’opter pour ce petit sweat rasta vraiment cool.

Découvre le plus en détail en cliquant sur l’image ci-dessous :

Pull Natty dread

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *